La charte

Développer notre amour commun pour le théâtre

VALEURS / PRINCIPES FONDAMENTAUX

-La pluralité des pratiques théâtrales amateures et leur valorisation.

Le réseau TEC-TAP est ouvert à toutes les formes artistiques théâtrales. La diversité des approches est perçue comme une richesse, mais c’est d’abord une règle. En effet, il est clairement posé qu’au sein du réseau chacun est libre de pratiquer le théâtre qu’il veut et à sa manière. L’identité et la singularité de chaque troupe doivent être préservées.

La pluralité des pratiques permet de répondre à des envies et des attentes différenciées, d’accéder et de se rendre accessible à des publics variés. Le réseau TEC-TAP incarne donc le respect et la valorisation de cette diversité des pratiques théâtrales.

-Une ouverture à d’autres pratiques du spectacle vivant.

Les différentes interventions des troupes du réseau dans les manifestations culturelles permettent la découverte de l’étonnante richesse artistique.

Le réseau peut s’ouvrir à d’autres groupes, troupes ou compagnies du spectacle vivant  (danse, musique, etc…) à condition que ceux-ci favorisent  ou réalisent des projets incluant le théâtre ou une forme théâtrale.

-L’inscription dans le territoire de la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan et tout particulièrement dans sa politique culturelle.

De 2003 à 2013, sur le Pays Rochefortais, le réseau TEC-TAP a été  un acteur important du développement culturel du territoire et de la politique culturelle de la CAPR.

La proximité et l’engagement des Collectivités Locales  auprès des différentes troupes de théâtre amateur et de leur public permettent la mise en place de projets et d’événements variés sur les communes de la Communauté d’Agglomération Rochefort Océan. De ce fait, le réseau est porteur d’une dynamique artistique collective, qui veille à répondre aux besoins de chacun et à impliquer une diversité d’acteurs

-Le fonctionnement démocratique du réseau.

Ce qui réunit les troupes de TEC-TAP c’est avant tout le théâtre, sa pratique et le désir de partager cette passion. Chaque troupe a sa place et peut légitimement exprimer son point de vue et prendre part aux décisions. Les droits et les devoirs sont les mêmes pour tous. Aussi, pour assurer l’égalité de ses membres, notamment dans l’accès à l’information, la participation à l’organisation, aux réflexions et aux orientations du réseau, TEC-TAP repose sur un fonctionnement démocratique décliné dans les statuts de l’association.

OBJECTIFS / MISSIONS 

Nous nous unissons pour :

-Faciliter les rencontres et les échanges entre les troupes de théâtre amateurs pour :

.Permettre aux différentes troupes de se connaître, de discuter entre elles, de développer des relations de confiance et de solidarité.

.Mettre en place des projets communs, des temps collectifs conviviaux et des moyens/outils de communication variés.

.Encourager par ce climat de confiance l’entraide, le partage et la mutualisation de  ressources/compétences entre les troupes : pratiques, savoirs et savoir-faire, moyens (humains, techniques, matériels…), informations, etc. 

Critères d’évaluation :

  • Mise en place de projets communs
  • Circulation effective des ressources, accompagnement des troupes entre elles, fluidité des échanges.
  • Apport dans la mise en place de projets individuels (interne à une troupe) et collectifs (entre des troupes): possibilité de création et de diffusion, élargissement des possibles…
  • Évolution des pratiques

-Favoriser le développement du théâtre amateur sur tout le territoire.

Le développement du théâtre amateur consiste à :

.Fabriquer un « terrain » favorable à la pratique du théâtre amateur.

.Valoriser cette pratique et la rendre accessible au plus grand nombre et à de nouveaux publics.

.Faciliter et/ou accompagner la répétition, la création, et la diffusion de spectacles amateurs sur les différentes communes du territoire et au-delà.

.Investir des lieux existants équipés pour le théâtre et des espaces aménagés de manière éphémère.

.Faire émerger de nouveaux espaces de diffusion artistiques en concertation avec les acteurs culturels du territoire.

Critères d’évaluation :

  • Évolution du nombre de personnes ayant une pratique théâtrale (amateur)
  • Émergence de nouvelles troupes locales
  • Évolution du nombre de représentations théâtrales, notamment amateurs, et leur localisation (= offre/diffusion)
  • Évolution de la fréquentation des salles de spectacle
  • Profil et origine géographique des publics (ouverture ?)

→ Participer au développement culturel du territoire et être un « acteur » reconnu des politiques culturelles

→ Faire émerger de nouveaux projets artistiques en commun sur le territoire.

→ Créer une réelle synergie autour du théâtre et sur les pratiques amateurs en développant :

  • des actions avec des professionnels du spectacle vivant (stages/formations/résidences/événements…), pour acquérir de nouvelles compétences, se former, gagner en qualité, être soutenu et participer à des projets de plus grande ampleur sous l’œil avisé de professionnels.
  • des relations/actions avec d’autres disciplines et/ou réseaux artistiques (amateurs), pour enrichir les pratiques de chacun, s’ouvrir à de nouveaux horizons, expérimenter, innover et favoriser l’émergence de projets collectifs interdisciplinaires et transversaux.

→ Inscrire certaines actions du réseau dans les logiques/dynamiques territoriales :  

  • Participer à des événements organisés par les collectivités
  • Impulser des projets en mobilisant les différents acteurs du territoire dans le cadre d’une démarche participative.
  • Être force de proposition en ce qui concerne la programmation de lieux culturels.
  • Contribuer aux réflexions, groupes de travail autour des politiques culturelles du territoire.

Critères d’évaluation

  • Projets communs réalisés (quoi ? quand ? comment ? avec qui ? etc.) et dynamique générée : participation/mobilisation (membres du réseau, partenaires, public), co-construction, pérennisation et/ou dissémination des projets, etc.
  • Perception de l’évolution du contenu des prestations et de la qualité de l’interdisciplinarité artistique
  • Développement de la pratique théâtrale, notamment amateur
  • Évolution de la fréquentation des représentations et des événements locaux (attractivité)